Menu

DEUX PAS VERS L'AUTRE

DU PORTUGAL À LA TURQUIE, 10 000 KM À PIED POUR RACONTER L'EUROPE

05

ITALIE

LES CIMES DE L’EUROPE

« Choisir la « haute route », c’est découvrir notre continent par les territoires que l’homme a le moins abîmés. Ces régions sont parmi les plus sauvages d’Europe et peut-être celles où les modes de vie changent le plus lentement »

QUELQUES INFOS SUR LE PARCOURS

régions traversées : 6
Nombres d'invités dans le pays : 3
Saison de la traversée du pays : ÉTÉ
Durée dans le pays : 76 JOURS
Distance parcourue : 1051 KM
Dénivelé positif : 63 500 M

NOTRE ITALIE EN QUELQUES MOTS

Traverser les Alpes est sans doute l’une des choses les plus difficiles que nous ayons faite, physiquement et mentalement. Nous sommes arrivés au pied des Alpes après déjà 6 mois de marche. Un bon entraînement oui, mais en fait, rien ne pouvait nous préparer à ce qui allait suivre : une moyenne de plus 1000m de dénivelé positif par jour sur une si longue période.

Pendant presque 3 mois de traversée du nord de l'Italie, nous avons traversé six régions, grimpé 69500 mètres de dénivelé positif, dormi 30% du temps chez l’habitant et mangé plus de myrtilles que de pizzas.

À RETENIR EN ITALIE

LE PARCO NATURALE DELLE ALPI MARITTIME

Le plus grand espace naturel protégé du Piémont est une de sections préférées des Alpes italiennes. A proximité de la frontière française, le parc des Alpes maritimes est, de notre expérience, un des endroits les plus bruts et les plus riches en vie sauvage des Alpes. Partout bouquetins, chamois, marmottes, pics acérés et lacs d’altitude…

BIVACCO PUNTA VENEZIA

Les Alpes italiennes sont truffées de cabanes non gardées, les bivacchi. Elles ont été créées pour sécuriser les ascensions des premiers alpinistes et de nouvelles sont toujours construites aujourd’hui. Le bivacco Punta Venezia est peut-être notre meilleur souvenir de cabane dans les Alpes. Déjà parce que sa présence nous a sauvés d’une tempête, mais aussi pour sa taille minuscule et son emplacement à 3000 m d’altitude.

LE GRAND PARADIS

Avant de partir, ni l’un ni l’autre n’avions pratiqué l’alpinisme. Pourtant, en passant au pied du Grand Paradis, nous n’avons pas su résister à l’appel de son sommet. Nous voilà en route pour notre premier 4000. Après beaucoup de documentation, notamment auprès de guides, nous tentons l’ascension sans guide. On n’est pas les seuls ce jour-là. C’est un peu chiant d’être coincé entre le mec de devant et le mec de derrière, mais le jeu en vaut la chandelle. Petit à petit, le paysage se transforme et on arrive dans un univers bichromatique complètement inconnu.

LE TRENTIN-HAUT ADIGE

Première nouvelle : en Italie, on parle allemand ! Dans la région du Trentin-Haut Adige, après avoir été salués plusieurs fois par un “hallo”, on a compris que quelque chose nous échappait. Pendant des siècles, la situation de cette région a été complexe, changeant de camp au gré des conflits. Jusqu’à la première guerre mondiale, elle appartenait à l’Autriche qui l’a finalement cédée à l’Italie en échange de son engagement aux côtés des Alliés. Elle appartient bien aujourd’hui à l’Italie mais l’allemand est une de ses deux langues officielles.

LES DOLOMITES

Bien que ce soit écrit noir sur blanc sur nos cartes, nous n’avions pas anticipé la grandeur de cette région des Alpes. Les Tre Cime du Lavaredo sont incroyables bien sûr, ces géants sortis de terre entourés de pierriers redoutables, laisseraient n’importe qui sans voix, mais tous les massifs qui composent les 16 000 kilomètres carrés des Dolomites sont hors du commun.

EXTRAIT DU LIVRE :

DEUX PAS VERS L'AUTRE

“Avant d’aborder cette section, nous doutons de notre choix d’itinéraire. Nous imaginons ce chapitre plus intérieur, plus personnel, davantage rythmé par l’effort à fournir que par la profondeur de nos rencontres. Les mois à venir nous donneront tort, car ici aussi la rencontre de l’Autre a toute sa place”

NOTRE ITINÉRAIRE EN ITALIE

Dans notre traversée de l’Italie, peu de pizzas, pas de gondoles, ni de tours penchées ou de linge qui sèche aux fenêtres. Aucune déception à avoir cependant, la traversée des Alpes est à ce jour une des expériences les plus marquantes de notre vie. De la frontière française jusqu’à la frontière slovène, nous avons découvert les Alpes italiennes du début de l’été jusqu’aux premières neiges de l’hiver, voyant les saisons passer et les couleurs changer. De sections très vertes et riches en vie sauvage à des univers presque 100% minéraux, notre itinéraire en Italie nous a mené à travers toute la diversité que la montagne peut offrir.


TÉLÉCHARGER LA TRACE GPX